www.astuces-jardins.com

 

 Accueil · Boutique . Plan du site · Prévisions météo · Aquarium-amateur · Stop Stress · Tous sur les piscines 

Menu - www.astuces-jardins.com
      

 Un bassin dans mon jardin

 Engrais : faites le bon choix

 Engrais : Fruits légumes

 Engrais : plantes d’intérieur

 Bouquet - Fleurs

 Bouquets

 Le compost

 Le préparer

 Plantes aquatiques

 Calendrier

 Janvier

 Arbustes et outils

 Catalogues

 Création jardin (devis)

 Jardins

 Février

 Semis

 Potager

 Outils février

 Engrais

 Jardin mars

 Les bulbes

 La pelouse

 Plantes vivaces

 Les rosiers

 Semis en pleine terre
 

 

 Avril

 Jardin d'agrément

 Jardin fruitier

 Cultures sous châssis

 La tondeuse

 Accessoires pelouse

 Soigner plantes

 Mauvaises herbes

 Tuteurage

 Mai

 Jardin fruitier

 Arrosage

 Matériel Arrosage

 Pulvérisateurs et poudreuses

 Taille-haies

 Plantations

 Plantes soins

 Plantation de terre de bruyère

 Juin

 Jardin d'agrément

 Jardin fruitier / désherbage

 Barbecues du commerce

 Constitution de massifs

 Plantations tardives

 Soins plantes

 Les fleurs en été

 Soigner pelouse

 Plantations tardive

 Les plantes aromatiques

 Installer une terrasse

 Accessoires terrasse

 Jeux enfants

 Plantes été

 Jardin agrément

 Le jardin potager

 Le jardin fruitier

 Le greffage en Juillet

 Le bouturage en Juillet

 Gazon / Talus

 Faux gazon

 Plantes vivaces

 Jardin d'eau

 Créer un marécage

 Bassin et marais

 Les plantes de Septembre

 Nettoyage

 Maçonnerie de jardin

 Le muret de jardin

 Le dallage

 Oignons a fleurs

 Soins des plantes

 Conservation des fruits

 Plantes d'octobre

 Plantes vedettes

 La plantation haie

 Choix des rosiers

 Plantes terrasses et balcons

 Allée de pierres

 Allée de pierres pour voiture

 Arbustes automne

 Arbustes à fleurs

 Choix de haies

 Plantations en Novembre

 Potager Novembre

 Jardin fruitier

 Jardin agrément

 Soins des plantes

 Planter les arbres

 

 
 
 
  Piscine naturelle

 

JARDINS : CRÉER FEVRIER -  SAVOIR ORGANISER UN JARDIN POTAGER

 


Nous avons vu en janvier comment il fallait procéder pour concevoir un nouveau jardin d'agrément, si l'on fait réaliser celui-ci par un paysagiste et une entreprise. Dans le cas du jardin potager, on ne peut pas envisager de s'adresser à une entreprise, il faut le concevoir soi-même. La façon dont nous vous présenterons l'organisation de votre jardin n'est pas conforme aux vieilles méthodes de jardinage, car depuis un quart de siècle, matériel et produits ont évolué, et cependant, hélas, on continue souvent de donner aux amateurs les mêmes recommandations qu'autrefois en matière de jardin potager.


• Pour réussir un potager


Prévoyez une exposition ensoleillée, éviter l'ombre portée des arbres ou des bâtiments. Seul un jardin potager bien exposé peut être productif. L'alimentation correcte en eau est un second facteur de réussite. Créer un jardin potager sans possibilité d'arrosage permanent, même en été, serait une erreur. Le sol du jardin de légumes doit être perméable. Son enrichissement est toujours possible, dans la mesure où le sol est homogène sur 0,40 ou 0,50 m d'épaisseur. La forme du jardin potager doit être régulière : par exemple rectangulaire ou carrée. Suivant l'outillage utilisé le tracé ne sera pas le même. Celui travaillé exclusivement au motoculteur ou avec un engin équivalent doit être conçu tout en longueur. Il est plus facile de remplacer un outil au cours d'une ligne de travail que de faire plusieurs fois une manœuvre. Avec un engin motorisé il faut abandonner le principe du jardinage en planches, pour y substituer celui du jardinage en longues bandes. Les passages de communication doivent aussi toujours prévoir les manœuvres et circulation du matériel.
 

 

Les communications :  Les simples passages à pied en terre battue semblent les plus faciles à concevoir. Leur largeur est en moyenne de 0,50 m. C'est en  février qu'il est bon de prévoir leur tracé. La solution de l'allée gazonnée nous paraît bien préférable. Économique, elle ne nécessite pour tout entretien que quelques fauches en cours de saison. Elle présente l'avantage majeur d'être praticable sans trop «d'encrassement» même en hiver. On peut aussi envisager la mise en place de dalles préfabriquées en béton armé pour permettre les communications à pied et le passage de brouettes ou engins mécaniques. L'allée doit avoir alors 0,90 à 1,20 m de large.
L'assolement :  Rien ne remplace un petit plan fait sur papier quadrillé, lequel comportera pendant 3 ou 4 ans la liste des plantes qui vont se succéder. En ce domaine il ne faut pas trop se fier à sa mémoire. L'assolement peut être légèrement transgressé si le sol a reçu un amendement important en volume ou s'il a été fortement retourné (labour profond).

• L'équipement

A proximité d'un bâtiment, il est toujours intéressant d'avoir un ou deux châssis avec chauffage de fond électrique. En rase campagne c'est le fumier qui jouera ce rôle (voir couche chaude). Quand on dispose d'un point d'eau sous pression, il peut être avantageux de brancher un pipe-line complémentaire d'arrosage. Celui-ci s'articule avec des joints standard à l'alimentation principale. On pose le « pipe » en terre à 10-15 cm de profondeur et environ tous les 15 m on branche dessus une sortie d'eau. Il suffit à l'amateur de fournir à son détaillant un plan du réseau qu'il veut établir et on lui confectionnera les tubes aux dimensions désirées. Les cloches en verre continues, treillages en plastique de palissage, plastiques de protection anti-évaporation sont autant d'équipements maintenant entrés dans les habitudes chez les maraîchers. Les cloches de verre continues permettent de hâter les cultures en pleine terre (en moyenne de 6 à 15 jours), les filets plastiques type Netlon, suivant la largeur des mailles, peuvent avoir plusieurs rôles. Mailles fines : palissage vertical de la tomate, du haricot ou du pois. Mailles larges : support pour les fleurs à couper.

• Préparation du sol enfin d'hiver :

Outre le fait que février soit un très bon mois pour repenser la conception du jardin potager, c'est aussi l'une des meilleures époques pour améliorer la nature de son sol. L'humus, entre autres, doit être présent en quantité suffisante. C'est lui qui détermine la fertilité. Il faut pour améliorer le terrain des amendements, qui améliorent la nature physique et des engrais, qui enrichissent le sol chimiquement. Certains légumes tels que les artichauts, carottes, céleris, choux-fleurs, épinards et poireaux sont très exigeants, il ne faudra en aucun cas négliger leur fertilisation. Pour gagner du temps, en cours de végétation, on pourra utiliser de l'engrais liquide en pulvérisation.

 


• Répartition du travail

Contrairement au jardin d'agrément qui nécessite un travail à peu près constant tout au long de l'année, le potager, lui, demande de gros efforts en une courte période : la préparation du sol en janvier-février, ainsi que les tracés nouveaux. Prévoir 8 à 10 heures de préparation pour 400 m2. Ensuite en mars, avril et mai, viennent les périodes de semis et repiquage (voir ces mois). De juillet à octobre, les travaux deviennent moins importants, pour être presque nuls en novembre, décembre.

A lire aussi :

 » Guide de construction des terrasses en bois

 » Pack Energie Solaire : Equiper votre Maison ...

 » Posez vos plaques de plâtre comme un PRO

 

 

 

www.astuces-jardins.com

Menu droite - www.astuces-jardins.com
 

 Boutique

 Bouquins

 Contact

 Jardinage Pour les Nuls


Derniers articles

Un bassin dans mon jardin

Soins des plantes

 


 

 

 

 Services :

  Stop aux Taupes !!

 Stop aux Taupes !!!

 

Mentions légales